Lamb dji ( Origine et situation actuelle)

(Lu en 3 minutes)
Mlvsbg2
Par plume d'or Catégories: À vivre
Le 11 janvier 2019 Rubrique: Xib'art Actu

Partager cet article par email





Le corps à corps Sénégalais,  «  Beuré »

Qui parlerait de la culture sénégalaise sans faire mention de la lutte traditionnelle ?  Elle est le sport qui revêt le plus d’engouement, une belle période attendue par tous avec beaucoup d’enthousiasme. Elle est,  en effet,  un sport qui date de longtemps.  

Origine :
Autrefois, la lutte sénégalaise se déroulait à l’occasion d’une fête chez les Sérères pour saluer l’abondance de leur récolte et même elle était  assez courante chez les Lebous après une partie de pêche plus que fructueuse. Les hommes devaient se défier au beau milieu d'un cercle clôturé avec des sacs de riz substitué par du sable, dans un corps à corps pour mesurer leurs forces et puissances devant tous les villageois : vieux,  notables,  femmes etc. 
Ce n’étaient seulement pas la grande corpulence et les beaux muscles qui pouvaient décerner à l’adversaire le titre de champion,  il fallait aussi être très habile dans ses stratégies,  toute une série de calcul du moindre geste. C’était une fête,  un moment de joie et de partage entre les villageois voisins. 

Situation actuelle :

La lutte est dorénavant un éminent sport par excellence ici au Sénégal,  un métier que beaucoup de jeunes rêvent d’embrasser pour ensuite de gravir rapidement les échelons pour être dans la cour des grands. 
Lamb dji est en expansion,  des millions voire milliards y sont investis et sait efficacement convertir en un rien de temps les professionnels en de grands millionnaires. Ainsi, il est devenu pour beaucoup de jeunes, un excellent moyen pour se faire un nom dans la société,  une vache très laitière qui leur remplume les poches.  De ce fait,  la fin justifie les moyens;  les adversaires déboursent de moyens colossaux pour disposer d'un arsenal de gris-gris et se dégotent les marabouts les plus sophistiqués aux quatre coins du monde.  La lutte traditionelle est dorénavant convertie en lutte avec frappe où les coups sont totalement permis. 

Balla Gaye 2 vs Modou Lô :

Le 13 Janvier 2019, un combat à forts enjeux aura lieu et qui opposera deux grands lutteurs Balla Gaye 2 et Modou Lô. Deux adversaires qui s’étaient affrontés, à la date du 21 Mars 2010, d'où Balla de son vrai nom Omar Sakho en sortit victorieux.  Le destin a décidé à nouveau de les convoquer au stade Léopold Sedar Senghor ;  deux camps adverses qui ne se font le moindre cadeau,  leurs supporters aussi déchaînés que jamais. En effet, partout dans les réseaux sociaux et dans les grandes places (marchés,  grandes places etc.) ,tous les amateurs en parlent.  
Revanche de Modou Lô ou simplement la confirmation de Balla Gaye 2?
Comme à l'accoutumée,  avant le grand jour du combat,  l'occasion est donnée aux adversaires de faire un face à face dans un pugilat verbal. Une chance qui leur est offerte pour s’exprimer devant le grand public , ils se font promesses et menaces pour redonner confiance à leurs supporters .  Un moment opportun et important où chacun trouve des sobriquets voire  des invectives à l'autre pour mieux l'intimider avant le jour-j. Balla Gaye 2 et Modou Lô en ont donné plein la vue par un spectacle plus que captivant et riche en émotions aux conviés du dîner de gala à l’hôtel Terrou-bi de Dakar , le 06 Janvier 2019. Autorités,  promoteurs,  amateurs,  anciennes gloires et supporters ont honoré la cérémonie de par leur présence. 

Revanche ou confirmation ?  L’avenir proche nous dira…

 

Mame Sidy Seck , plume d'or comme surnom. Jeune homme, juriste de formation et étudiant en licence 3 , droit économique des affaires. Aspirant à devenir un grand écrivain, tout le reste de mon temps est investi parcimonieusement dans la lecture et l'écriture. Mis à part cela, j'adore faire des recherches et découvrir; je n'ai jamais fait une formation journalistique mais j'ai été toujours fasciné par cette tâche de recherche de bonne information pour la partager avec le grand public.

Voir tous les articles de plume d'or

Un peu plus de lecture...