La semaine culturelle

(Lu en 2 minutes)
Semaine culturelle
Par #EnFaitOnSaitPlus Catégories: À vivre
Le 10 juin 2013 Rubrique: Xib'art Actu

Partager cet article par email





Cela fait quelques années maintenant que le Dakar culturel ne chôme pas, que promoteurs et créateurs de toutes sensibilités ,se démènent pour, ponctuer nos semaines d’évènements qui nous sortent du traintrain quotidien, nous le font voir sous un autre jour où nous projettent dans le lointain.

Même dans ce contexte d’une ville culturellement dynamique, attrayante, la semaine qui s’annonce nous semble particulièrement alléchante : il y’en aura tant (à voir, entendre et même s’approprier) qu’on ne saura plus, à moins d’être Janus, où donner de la tête.

Heureusement, le car a parcouru Ndakaaru, se faufilant entre nids de poules et contrôles de police ; il a scruté le paysage évènementiel et dépéché ses coxeurs pour dénicher « The Places to be. »

Du 14 au 22 juin et sur plusieurs scènes, le Festa 2H, festival de cultures urbaines que les Pikinois d’Africulturban, pour la 8éme fois, organiserons. Ouvert sur le tout Monde, le Festa 2H donnera à voir aussi bien la crème du hip-hop galsen que des artistes venus d’autres pays africains, d’Europe et d’outre-Atlantique. Cette année, grâce au Tandem Paris-Dakar, le Festa 2H accueillera les rappeurs SINIK, SNYPER et le slameur Grand Corps malade sur la scène de la Biscuiterie de Médina.

L’institut Français abrite, depuis le 8 et jusqu’au 15 juin, un Marché des créateurs qui réunit en son sein les produits de plusieurs artisans créateurs dakarois. Posés sur des étals mobiles réalisés par WOS, les produits (textiles, maroquineries, bijoux, luminaires, baby-foot même) montrent les savoirs faires et la créativité de l’artisanat local. On trouvera aussi, dans ce même espace, les créations de Bull-Doff, lauréat au dernier Sira Vision du prix des jeunes créateurs.

Un peu plus loin, toujours dans l’enceinte de l’Institut français, mais dans son pavillon, l’enfant terrible de la mode, SRK, a pris ses quartiers dans une boutique éphémère où elle propose sa collection d’été, tous les jours, de 9h à 22h.

Du côté de l’avenue Cheikh Anta Diop, l’espace Tim Timol accueillera le 14 juin une manifestation qui s’annonce des plus originales : Magic Land 2, le crépuscule des funambules. Le poète Thierno Seydou Sall, connu sous le pseudonyme de « poète errant, » pour mettre son art déclamatoire ancré dans la tradition au service de la modernisation et du progrès social dans les campagnes, s’associera à Mel-Odile pour cette exposition Multi-Média.

Mais si l’on ne devait vous prescrire qu’une seule sortie cette semaine, ce serait bien celle qui vous fera voire se succéder la même soirée sur la même scène : Didier Awadi, [un pionnier du Hip Hop Galsen], le V-SlamCanabasse [le plus populaire des rappeurs dakarois],  Matador et Grand Corps Malade [celui qui a véritablement accru l’audience du slam dans le monde francophone].

Voir tous les articles de #EnFaitOnSaitPlus

Un peu plus de lecture...