Festival Lumières des Sicap: vive la diversité !

(Lu en 2 minutes)
10665953 1547363192142762 7997545937064998968 n
Par La pieuvre Catégories: À vivre
Le 06 novembre 2014 Rubrique: Xib'art Actu

Partager cet article par email





Le 15ème Sommet de la Francophonie va être l’occasion de nombreuses manifestations culturelles. Aucun quartier de la capitale n’échappera à l’émulsion culturelle que l’évènement va susciter. C'est dans ce cadre que la première édition du Festival Lumières des SICAP se déroulera du 29 au 30 novembre prochain. Nous vous disons quelques mots sur cette manifestation destinée à célébrer une composante urbaine clé de notre capitale.

Ce qu’on appelle les "SICAP"  représente une partie considérable de l’agglomération dakaroise aussi bien d’un point de vue géographique, démographique que culturel. Les quartiers construits par l’état colonial dans les années 50 visaient à apporter des logements accessibles aux fonctionnaires dakarois. Plus d’un demi-siècle après leur création, les SICAP s’étendent aujourd’hui de Baobab à Karak en passant par les 6 Libertés et les 3 Dieuppeul - les authentiques Boy-Dakar, ne se sentiront pas largués ;)-. Ces quartiers sont le creuset d’une population multiculturelle et sont devenus au fil des années des quartiers d’accueil de diverses ethnies et diasporas. Aujourd’hui, ils sont de véritables melting-pot où cohabitent des communautés venues des quatre coins du pays et du continent. Qu’elles soient Soninkés, Mankagnes, Maures, Sérères,  Mandjaks, Diolas, Toucouleurs, Peuls, ou originaires des îles du Cap-Vert, du Bénin, du Congo ou du Burkina, ces populations ont largement contribué à faire de ces quartiers ce qu’ils sont aujourd’hui.

Le Festival  Lumières des SICAP est un projet porté par l’association Entente Féminine de la SICAP pour le Développement du Sénégal. Il vise, entre autres,  à mettre en valeur la grande diversité culturelle des SICAP. Il s’agit de les présenter comme des points névralgiques de la capitale, des zones riches d’histoire et de culture. L’évènement entend également créer un espace commun d’expression culturelle pour tous les groupes ethnolinguistiques. Pendant deux jours, diverses activités et animations auront lieux. Un village artisanal sera pour l’occasion installé sur le Terminus de bus de Liberté 5. Nous y trouverons une grande variété de superbes produits issus de l’artisanat local. Pagnes tissés, bijoux, jeux traditionnels, produits cosmétiques et soins naturels y seront disponibles. Nous vous les présenterons sous-peu en images et en détails et promis, vos yeux vont se régaler!

Pendant ces 2 jours, des concerts auront également lieu de même qu’une déambulation pendant laquelle les diverses ethnies paraderont vêtues de leurs tenues et apparats traditionnels.

Un bel évènement qui s’annonce riche en couleur. Le programme détaillé sera bientôt disponible sur l’agenda ! En attendant connectez-vous sur la page facebook du festival pour ne rater aucune information !

Pieuvre culturelle, gourmande des saveurs inédites de la découverte et de l'expérimentation, boulimique de connaissances et d'idées, mélomane musicienne, avide de lectures, junkie d'images et de couleurs, boule de nerfs aux multiples facettes, toxicomane de la vie à l'enthousiasme partageur....

Voir tous les articles de La pieuvre

Un peu plus de lecture...