Dakar touristique, suivez le guide !

(Lu en 2 minutes)
Dkng1 en tant qu'objet dynamique 1
Le 09 novembre 2018 Rubrique: Ndakaaru

Partager cet article par email





Si tu viens au Sénégal, ne négliges pas Dakar. Prévois quelques jour pour la presqu’île, elle mérite vraiment le détour.

Viens, je fais le guide.

On va commencer par le plus doux. Le matin, si préfères le calme. On ira se baigner dans les eaux limpides de l’île de Ngor, et comme on va lézarder un peu au soleil ou à l’ombre, il est fort possible qu’on y déjeune. Ce ne sont pas les restaurants qui y manquent ! J’y ai ma « maman » de l’île qui fait les meilleurs fatayas du Sénégal, sans parler de ses brochettes de lotte ou de crevettes marinées ! De toute façon je sais que rien que le trajet en pirogue t’aura déjà charmé… On fera le tour de l’île, et on repartira avant le « rush », vers d’autres ambiances. On croisera des pirogues pleines à craquer d'adolescents, tu comprendra pourquoi on est venus le matin :)

Pas très loin de là je vais t’emmener à la rencontre des artistes du Village des Arts de Yoff . On peut y passer l’après-midi à visiter les cinquante ateliers et discuter avec eux, c’est fascinant, inspirant.

Puis je t’emmènerais manger des crêpes ou une grillade de poisson du côté des Almadies, où il est aussi fort possible qu’on finisse la soirée. Ce ne sont pas les night clubs et bars sympathiques qui manquent dans le quartier…et j’y ai quelques amis !

Le lendemain matin je t’emmènerais flâner du côté du marché Kermel. On va s’étourdir de couleurs, d’odeurs … Ne t’étonnes pas si tu perds un peu le sens de l’orientation, ce marché en rond a son charme mais désoriente tout le monde ! On descendra à pied, car c’est en marchant que tu verras mieux mon Dakar, jusqu’a l’embarcadère, et c’est à l'île de Gorée qu’on passera la fin de la matinée. Si ça te dit, on dégustera un excellent tiep bou diene chez ma « maman » de Gorée (oui j’ai des mamans partout, c’est ça la famille sénégalaise), avant de reprendre la chaloupe. Mon Gorée que je vais partager avec toi est plein de vie, même si c’est aussi un mémorial. Je t’en ferais une « ode » plus tard.

Tu ne pourras pas partir sans voir la Médina, quartier fétiche des artistes, et passer vers Soumbédioune. Forcément, je t'emmènerais au phare des Mamelles, d'où tu découvriras à quel point Dakar est bellle, bordée par l'Océan, même s'il ya beaucoup de ciment... Il y a aussi quelques endroits chics du côté de la Corniche où nous pourrons passer du bon temps, et si tu veux, tes deux jours pourront vite devenir une semaine. Tu verras qu’à Dakar on a toutes sortes de restaurants, locaux ou coréens, vietnamiens, indiens, européens, et d’activités. Bref, tout est possible sur la pointe de notre pirogue.

Et pour finir, tu n’échapperas pas aux Galeries et concerts, car notre plus belle richesse est culturelle.

Tu reviendras. J'en suis sûre. Dakar charme, Dakar inspire. 

Dakar ne s'oublie pas. 

Laure Malécot

Voir tous les articles de Laure Malécot

Un peu plus de lecture...